FoodCrawl Québec – Édition du Vieux-Port











FoodCrawl Vieux-Port de Québec organisé par le FoodCamp Québec


Le 28 janvier dernier, j’ai été convié au troisième FoodCrawl à Québec en tant que photographe. Et, comme à la première occasion où j’avais pris les photos du FoodCrawl, j’avais droit à trois beaux sujets encore une fois.

L’équipe organisatrice du FoodCrawl a vraiment réussi à dégoter un trio d’enfer pour ce troisième évènement: Le Panache, Le Toast ainsi que le Laurie Raphaël.

Devant faire la rotation entre les trois restaurants à chacun des services, je n’aurai pas eu le temps de goûter, mais ça m’a définitivement éveillé à retourner au Toast et au Laurie Raphaël où je n’avais jamais été encore.

À la fin de la grande réunion, tous les invités étaient conviés à l’Auberge St-Antoine afin de discuter de la soirée autour d’un dessert et d’un digestif; commentaire général qui se voyait dans tous les yeux et qui se lisait sur toutes les lèvres: WOW!

Bref, encore une mission accomplie de la part de l’équipe du FoodCamp de Québec qui nous donne déjà hâte au prochain évènement!

Advertisements

Voyage: Sur les rails à bord du Canadien

Tout a commencé fin juin, alors qu’une amie m’informait que VIA Rail recherchait des blogueurs afin de les inviter sur le Canadien, train emblématique de la compagnie.

Sans trop savoir dans quoi je m’embarquais, j’ai rapidement envoyé ma candidature pour finalement être sélectionné! Quelques jours plus tard, un courriel qui m’annonçait la bonne nouvelle!

Donc, le 7 juillet dernier, je quittais Québec afin de découvrir l’Ouest de notre grand pays à bord de VIA Rail. Au menu? 4 jours de bonne chère et de paysages à couper le souffle, afin de découvrir la nouvelle carte du train!



8 juillet 2012

Après une journée à courir à Toronto pour tout voir de ma to-do list, j’ai eu ma première nuit de sommeil à bord du train. Les highlights de la journée:

  • Musique en matinée avec une musicienne invitée sur le train: Annie Becker
  • Pour le dîner, c’était un wrap au poulet BBQ
  • Première sortie du train vers environ 16h à Hornepayne, ON 
  • Pour le souper, une excellent côtelette de veau, que j’aurais commandé une seconde fois tellement c’était bon!
  • Visite des cuisines. Verdict: Chaleur et espace minuscule. Totalement impressionné qu’ils arrivent à tout faire dans une aussi petite cuisine en plus du défi du train qui bouge
  • Premier coucher de soleil à couper le souffle. J’étais super content puisque au même moment nous passions devant un lac ce qui a donné une photo magnifique






9 juillet 2012

  • Arrêt d’environ 4h à Winnipeg, MB
  • Tour de ville où l’animatrice était vraiment nerveuse parce qu’elle avait des journalistes (nous) à bord. Ça m’a tout de même donné le goût de retourner visiter Winnipeg
  • Visite du Forks Market où on retrouve des produits locaux. Découverte de la visite: les baies d’amélanchier (Saskatoon berries) un hybride entre une groseille et un bleuet 
  • Rencontre de la propriétaire de Grass Roots Prairie Kitchen et Tall Grass Prairie Bakery, qui a aidé plusieurs fermes locales à se remettre sur pied.
  • Au dîner, nous avons tous été surpris de retrouver des baies d’amélanchier en sauce au menu: un beau clin d’oeil aux produits locaux.
  • Les Prairies c’est beau (et jaune!)
  • Dégustation de bières canadiennes: à ma grande surprise, aucune bière québécoise, un peu décevant
  • Pour souper, un pavé de thon avec un coulis aux poivrons rouges et paprika, c’était très beau en bouche et en assiette!
  • Ma première “vraie” dégustation de vin. J’y ai appris les bases et j’ai aussi appris qu’au final, il n’y a pas de bonne réponse lorsqu’on goûte du vin, chacun a des sens différents






10 juillet 2012

  • La journée commence en force avec une passagère qui se fait sortir du train par le RCMP: à ce qu’on a entendu, elle voulait fumer sur le train et a frappé et mordu des membres de l’équipe tellement elle était en manque!
  • Gros hit au brunch: confit de canard sur oeuf bénédictine et pain doré rempli de gâteau au fromage
  • Petit arrêt à Edmonton, AB pour ajouter le wagon panoramique! J’aurais aimé pouvoir voir le centre-ville d’Edmonton, mais la station de train se trouve en périphérie 
  • Après le gros brunch du matin, au dîner j’opte pour une option plus légère: salade d’agrumes
  • Pour le photographe en moi, le fun commence: on entre dans les Rocheuses! 
  • Arrêt d’environ 2 heures à Jasper, AB. J’en profite pour aller prendre un espresso chez The Other Paw Bakery Café. Tous les commerces ont des statues d’ours à leur porte
  • Pour souper, une côte d’agneau tout simplement sublime!
  • Hit touristique de la soirée: Pyramid Falls, où nous avons pu sortir notre tête du train et sentir la bruine émanant des chutes, tout ça accompagné d’une odeur de pin totalement sublime!
  • Coucher de soleil épatant avant le dodo.














11 juillet 2012

  • Super impatient d’arriver, malheureusement on a accumulé beaucoup de retard au compteur, près de 3h.
  • Arrivé à Vancouver, déjà en mettant le pied dans Pacific Central Station, je sais que je vais tomber en amour avec Vancouver et la côte ouest, à l’aventure!

Expérience générale

  • La chambre était beaucoup plus confortable que je me l’imaginais
  • La bouffe était vraiment exceptionnelle compte tenu des différents facteurs à considérer sur un train (mouvement, espace limité, approvisionnement) 
  • Personnel super attentionné et à l’écoute (surtout en anglais par contre :))
  • Le petit chocolat sur la taie d’oreiller à tous les soirs: makes my night! 
  • Les activités à bord, comme les musiciens, les dégustations de vins et de bières locales et le bingo (oui, oui!)
  • Rencontrer de nouvelles personnes, tisser des liens
  • Prendre sa douche en bougeant, c’est vraiment spécial, on s’y habitue par contre.

Recommandations & Inconvénients

  • Ne surtout pas être sur un horaire ou être pressé: vous allez passer un mauvais voyage si vous êtes un time control freak! Étant donné que VIA Rail loue les rails au Canadien National, les trains de marchandises ont priorité sur les trains de passagers, du coup, VIA Rail obtient souvent des retards.
  • Ne pas apporter trop de bagages: vraiment le strict nécessaire! Et évrifiez les dimensions de vos valises avant de partir! Au retour à Québec, à Vancouver, j’ai dû laisser mes deux valises dans les bagages enregistrés car l’agent à la gare ne voulait pas me laisser entrer dans le train avec ces valises…
  • Évidemment, on est dans le Canada anglais: parler anglais est un très bon atout car plusieurs membres de l’équipage à bord du train ne parlent pas du tout français. Ça peut donc compliquer les interactions lorsqu’on parle uniquement français.
  • Éviter d’être végétarien, ou encore se préparer à être un peu plus carnivore qu’à l’habitude car le menu végétarien est très limité 

Gens rencontrés

Évidemment, à bord, j’ai rencontré des gens super

Tout d’abord, j’ai fais la rencontre de Mayssam de Will Travel For Food (que je lisais et admirais depuis un bon bout déjà!)


Ensuite, j’ai fais la rencontre de Dustin de Food Guy Montreal et Street Food Montreal. Il m’a fait découvrir le scotch sur le train et j’ai vraiment apprécié!


Valerie, l’éditrice bouffe du Reader’s Digest qu’on peut lire sur Open Kitchen et plusieurs autres publications. J’ai vraiment aimé adoré son ouverture et son attitude décontractée!


 

Finalement, Martine aussi connue sous le nom de nivuniconnu, j’ai vraiment aimé partager le (très) long retour au Québec avec toi! 


Pour terminer, Martin Gemme, notre hôte sur le train qui était toujours la pour répondre à toutes nos questions de foodies, nous faire une dégustation personnalisée de vins locaux et j’en passe. Un gros merci!

J’ai vraiment adoré faire ce voyage, c’était définitivement l’occasion d’une vie et j’espère que j’aurai l’occasion de le refaire un de ces quatre. Je conseille à tout le monde de prendre le temps de faire ce voyage au moins une fois dans leur vie, c’est marquant! 

Prochaine destination? En ce moment, je regarde beaucoup pour retourner sur la côte ouest des États-Unis, l’Islande et le Maroc. J’ai hâte!

5@7: Lancement DanielRichard.ca

Le 31 juillet dernier, j’ai été parmi les quelques VIP invités à découvrir le nouveau branding de Daniel Richard. Un 5@7 en toute intimité dans le confort de son studio!




Nous avons eu la chance de découvrir son tout nouveau site web, son blogue ainsi que son nouveau logo (qui est vraiment cool d’ailleurs!)

L’ambiance était définitivement festive; saucisses au bacon à l’érable et pacanes caramélisées étant de la partie!








Maintenant, je vous invite à découvrir par vous-même, mon ami et collègue photographe Daniel Richard!

Pour la galerie complète, c’est par ici! 



Sur le gril: Saucisses!

J’adore être convié à un BBQ! J’aime plus que tout l’ambiance que ce type d’évènement dégage. Relax, sans stress! Et c’est encore mieux quand c’est ton amie Sylvie qui t’invite à essayer les saucisses de la nouvelle saucisserie William J. Walter de St-Roch!

Au menu, cocktails, guacamole, saucisses et choucroute! 


Le premier drink était un gin tonic revu façon été, fraises et basilic! Merci à Miss Papilla pour la recette. Pour ma part, j’aurais ajouté un peu d’eau de queues de fraises ou un peu de sucre; à essayer!  



Le deuxième drink, aussi rafraichissant que le premier, était une inspiration du moment. Gin, purée de concombres et menthe fraîche, jus d’aloès et tonic! J’avais même rajouté des concombres en dés dans le drink qu’on a filtré et qu’on a ensuite marié avec la guacamole, un beau mélange très frais!



Et que dire des saucisses? Un véritable révélation! On oublie trop souvent la saucisse (celle de qualité, pas la vulgaire saucisse Hygrade!). On s’est même amusés à imaginer avec quels plats telle ou telle saucisse irait bien. Par exemple, la lime coriandre a définitivement des touches asiatiques qui se marieraient parfaitement dans un sauté au wok de milieu de semaine! 








J’ai déjà hâte d’essayer plein de nouvelles variétés! 

William J. Walter se retrouve au 165 St-Joseph Est à Québec

Vous retrouverez également mon article à propos de l’ouverture de la saucisserie ici!

Bistro B, comme dans bien manger!

Mardi dernier, à l’occasion du 25ème anniversaire d’un ami, c’était vraiment le moment opportun pour décider d’aller manger au Bistro B!

Pour la majorité de la tablée, c’était la première fois, tout comme moi!

Dès l’arrivée, on nous y fait sentir comme chez soi, avec un accueil des plus chaleureux. On s’assure même à savoir si c’est notre première fois, du coup, comme c’est le cas, notre serveuse nous explique l’établissement plus en profondeur; on aime!

Je ne sais pas pour vous, mais le fait qu’un menu soit écrit sur ardoise, ça m’interpelle beaucoup et c’est synonyme de fraîcheur! Et le menu de l’alcool sur iPad, quelle bonne idée; un beau clash avec le tableau noir! 



Pour ma part, j’ai pris les pétoncles princesse avec émulsion de fraise-rhubarbe ainsi que le risotto de homard cuit dans une bisque de homard! C’était vraiment délicieux!







J’ai également découvert un vin que je n’avais jamais eu la chance de goûter: Le Domaine du Moulin, (70% pinot noir, 30% gamay) qui avait une très belle acidité qui se mariait parfaitement avec mon risotto!


Mon seul bémol: les prix. C’est vrai que c’est un peu dispendieux, je n’irais pas manger là à tous les soirs, mais la bouffe, le service et tout ce qui s’en suit en valent le coup!




5000km de gastronomie et de découvertes!


Image gracieuseté de Via Rail

Vendredi dernier, j’ai reçu une offre terriblement intéressante:

Être blogueur invité pour VIA Rail Canada afin de commenter le nouveau menu à bord du trajet Le Canadien (Toronto-Vancouver)

J’ai évidemment accepté l’offre et je quitte le 7 juillet prochain pour une dizaine de jours, à la découverte de l’Ouest du Canada.

Il y a quelques arrêts de prévu à Winnipeg, Edmonton, Jasper et finalement Vancouver pour 3 jours. En passant, n’hésitez surtout pas à me faire des suggestions de trucs à voir/vivre/visiter!

Vous pourrez suivre mon aventure ici, sur ma page Facebook, sur mon compte Twitter, mon flux Instagram ou encore via Google+.

Chez qui? Chez Boulay!

Chez Boulay – Bistro Boréal, c’est le nouveau restaurant de l’émérite Jean-Luc Boulay et de Arnaud Marchand, finaliste 2011 à l’émission Les Chefs.

Le restaurant qui offre une cuisine nordique des plus rafraîchissantes, occupe un espace complètement modernisé, qui abritait autrefois le restaurant le Saint James.

La cuisine nordique c’est “exprimer la pureté, la fraîcheur, la simplicité et l’éthique que nous aimons associer à notre région”. Et c’est exactement ce que j’ai vécu en bouche lors de mes deux visites à cet endroit!

J’ai eu la chance, lors de ma première visite, d’être invité par mon amie Yhoanis et j’ai opté pour la soupe de courge butternut avec garniture dont j’ai oublié la composition. En plat principal, j’y suis allé avec les ribs de cerf! Le tout était évidemment très frais et très bon, servi dans une poêle en fonte très rustique! J’ai adoré la présentation brute mais soignée des plats.

Mention spéciale aux tables du centre qui sont sur un rail! Très imaginatif comme design!

Maintenant, à vous de découvrir, en vous conseillant fortement une réservation, bonne dégustation! 


Une roulotte qui a du panache!

François Blais, chef propriétaire au Bistro B nous en avait déjà glissé un mot au FoodCamp. La célèbre roulotte du Panache, qui a fait ses débuts l’an dernier au Vignoble de Saint-Pétronille à l’Île d’Orléans, double l’offre cette année, en s’installant également au Bassin Brown.

Juste à temps pour célébrer l’arriver de l’été, le Panache Mobile 2 a ouvert le 22 juin. Évidemment, en tant qu’amoureux de nourriture de rue, je ne pouvais manquer l’ouverture de la nouvelle roulotte tant acclamée! 

J’ai eu le plaisir de partager mon dîner avec mon amie Marie de Food Nouveau! J’ai opté pour la soupe froide aux tomates, super bien assaisonnée, quoiqu’un peu acide (estomacs sensibles s’abstenir!) et en plat principal, une salade aux asperges, amandes, “bacon bits” de canard fumé et une vinaigrette parfaite! Marie a commandé le foccacia qui avait l’air absolument sublime! 

Là où cette roulotte est différente de sa grande soeur insulaire, c’est dans les desserts! On offre des biscuits faits maison et un brownies également!

Définitivement, ça vaut le détour! Et le plus beau dans tout ça? C’est hyper accessible, autant en vélo (par la piste cyclable), qu’en autobus (parcours 1) ou qu’en voiture!

Sur ce, bonne dégustation et au plaisir de s’y croiser à un moment cet été! Vive le street food! 


Pour l’album complet, c’est par ici! 

Sur le gril: Saumon!

Une soirée BBQ entre amis, c’est toujours apprécié!

D’autant plus quand on a Sylvie aux commandes dudit BBQ!

Au menu: un saumon cuit sur planche de cèdre avec garniture de moutarde de meaux et noix de grenoble à l’érable! Un pur délice à essayer sur votre gril!














Pour l’album complet en haute résolution, c’est par ici!