Lobby – Le Bercail

Cave à vin sur deux étages

Cuisines

Cuisine ouverte

Entrée – Tarte aux tomates


Notre serveur

Dessert – Gâteau aux carottes avec tube de crème brûlée

Fred, notre hôte!

Célébrer l’automne dans Charlevoix: Restaurant Les Labours

Il y a environ un mois je suis allé à l’Hôtel La Ferme, à Baie-Saint-Paul. La qualité de son restaurant Les Labours est à la hauteur de l’hébergement: EXCELLENT! De l’entrée au dessert, tout était bien présenté et délicieux. J’ai eu un énorme coup de coeur pour la grande cuisine, ouverte des quatre côtés. On pourrait penser qu’un restaurant d’hôtel ne se force pas, puisque les clients n’ont de tout façon pas souvent le choix d’y manger. C’est tout le contraire pour Les Labours. Les chefs utilisent, pour la plupart des plats, des aliments du terroir. Ainsi, la carte change avec la disponibilité des produits.

Béguin total pour les pleurotes de chez Champignons Charlevoix. Ils ont réussi à me faire aimer les champignons alors que c’était un aliment que je refusais de manger auparavant.

Pour ceux qui ont la dent sucrée, vous adorerez le gâteau aux carottes avec un tube de crème brûlée, c’est complètement fou! Dans un autre post, je vous ferai part de la partie déjeûner ainsi que du restaurant du rez-de-chaussée, Le Bercail

Advertisements

Hotel La Ferme – Entrée

Hotel La Ferme – Check-in & Lobby

Hotel La Ferme – Direction chambre

Hotel La Ferme – Dortoir Corridor

Hotel La Ferme – Chambre SDB

Hotel La Ferme – Chambre

Hotel La Ferme – Marie-Helene Harnois de Harnois à la Carte

Hotel La Ferme – Sylvie Isabelle

Hotel La Ferme – Les Rails

Hotel La Ferme – Lobby

Célébrer l’automne dans Charlevoix

Évidemment, le but ultime de notre aventure dans Charlevoix était de découvrir le nouvel Hôtel La Ferme et son restaurant, Les Labours.

Dès mon entrée, j’ai tout de suite su que j’allais aimer ma visite. Des employés à l’écoute et aux petits soins, mariés judicieusement au décor sublime. L’ambiance est moderne et rustique et l’architecture est savamment étudiée pour profiter au maximum de la lumière naturelle. Vraiment, un décor digne des plus grandes revues de décoration!

«Check-in» en douceur, on se dirige vers la section Dortoir pour trouver nos chambres. La mention «dortoir» me rappelle mes années en colonie de vacances. Du coup, j’appréhende un peu. Mais, je vous rassure tout de suite, ça n’a absolument rien à voir avec un dortoir de couvent. Au contraire, le concept est génial: vous louez une chambre dans cette section pour environ 50$ par personne, par nuit. Chaque chambre possède quatre lits et quatre cases spacieuses à serrure. Ça serait idéal pour un après-ski entre amis au Massif!

Mention spéciale à la salle de bain qui était parfaite. Trop souvent, les hôtels ignorent un peu cette pièce, au profit de l’espace. Là, on avait droit à une salle de bain spacieuse avec un plancher chauffant. Les produits de nettoyage sentaient si bons que j’aurais aimé partir avec une des bouteilles qui était bien fixée au mur de la douche. Définitivement, je ne suis pas le premier à y avoir pensé, hihi!

Le lit? Total confort. Avec une couverture supplémentaire, c’était encore mieux!

La section bureau était très bien exécutée. Bien présente, sans trop prendre de place visuellement. J’ai d’ailleurs adoré les petites touches «techno» comme la cafetière Nespresso et la station d’accueil iPhone ET iPad.

Prendre mon allongé matinal tout en rechargeant mon iPhone dans une chambre d’hôtel de style dortoir de luxe, c’est vraiment très apprécié! Surtout quand on visite Charlevoix, ma région «chouchou»


À suivre, la restauration à l’Hôtel La Ferme (Restaurant Les Labours, Le Bercail et Café de la Gare)